Isabelle Auroux, enseignante depuis 9 ans en classe unique maternelle se pose la question : comment faire en sorte que les élèves construisent de la façon la plus intéressante et efficace possible leur rapport à l’objet de savoir « la langue écrite » ?

« L’idée première a été de mettre en place une expérimentation pour donner du sens à l’apprentissage de l’écriture à l’école maternelle. L’écriture ne se résume pas seulement à une technique. Il a été important de chercher le geste le mieux adapté et le plus efficace pour chacun, de découvrir une large gamme « d’outils pour écrire », nous l’avons mis en œuvre à travers un projet plastique. Parallèlement, les enfants ont été en contact le plus souvent possible avec des phrases, des types de textes différents, des histoires lues par un adulte et des jeux phonologiques. Ce travail d’appropriation cognitive de l’écrit, s’est effectué progressivement comme une longue construction. Une des clés de la réussite est née des échanges entre enfants, entre enfants et adultes, de la confiance que ces échanges ont fait naître lorsque chacun a pu se sentir reconnu et accepté dans sa différence et ses potentialités.

L’idée de filmer cette recherche a été le fruit d’une rencontre avec Sylvain Lion, capteur et monteur, ce partage a donné une autre dimension au projet.
Le film s’est révélé être un véritable outil de travail pour moduler et remédier ma pratique. A travers les images, point de vue d’une personne extérieure à la classe, j’ai pu analyser plus profondément l’engagement et les difficultés de chaque élève et faire des propositions adaptées en retour.

Mais ce film est aussi un témoignage de vie de classe pour les élèves et leurs familles, une trace de notre vécu. Il donne à voir une certaine réalité du travail de classe à l’école maternelle. »
Isabelle Auroux, enseignante à la maternelle de St Etienne de Boulogne

Le film est visible à la demande. N’hésitez pas à nous contacter.

 

Share This