Nous, médias audiovisuels de proximité représentés par la Fédération des Vidéos des Pays et des Quartiers rappellons par ce manifeste les fondamentaux qui nous rassemblent et qui identifient notre champ d’action très singulier dans le paysage audiovisuel français.

1. Les associations et les sociétés adhérentes au réseau des Vidéos des Pays et des Quartiers s’inscrivent sur des territoires identifiés par leur histoire, par leur langue, par leur identité culturelle.

2. Ces structures de production audiovisuelle et/ou télévisions participatives utilisent l’audiovisuel comme vecteur de participation des citoyens à l’évolution de leur territoire.

3. Les Vidéos des pays et des Quartiers ne sont pas des médias commerciaux : ils ne sont pas à but exclusivement lucratif, ils ne cherchent pas l’audience à outrance et ne sont pas soumis à la pression des annonceurs publicitaires.

4. Ces structures audiovisuelles de proximité se situent dans le champ de l’économie solidaire et sociale : une économie plurielle, faisant appel aux fonds publics, privés et au bénévolat, ainsi qu’à la mutualisation des moyens entre acteurs locaux.

5. Les Vidéos des Pays et des Quartiers s’inscrivent dans le champ des médias citoyens numériques (radio, télévision, presse écrite et web). Ils proposent une information de proximité, s’inscrivent dans une démarche de médiation et de valorisation, revendiquent la liberté et la pluralité d’expression, accompagnement des jeunes auteurs et soutiennent la création de nouvelles formes audiovisuelles.

6. Notre coeur de métier : un projet d’expression inscrit dans la durée pour construire à plusieurs voix une parole non formatée, en lien avec le territoire, sans contraintes majeures de temps.

7. En 2013, les adhérents de la Fédération sont répartis dans 13 régions de France. Ils emploient plus de 50 salariés permanents et font régulièrement appel à des intermittents du spectacle. Ils accompagnent environ 500 bénévoles (hors spectateurs) dont 250 régulièrement impliqués. Ils cumulent 300 heures de programmes audiovisuels diffusés sur le Web, la TNT (co-productions avec des chaînes régionales de service public et les chaînes locales de service public), câble, Satellite (fenêtres de diffusion) et projection publique.

8. La fédération des Vidéos des Pays et des Quartiers, association nationale d’éducation populaire, anime ce réseau, forme ses adhérents et les porteurs de projets, diffuse leurs initiatives. Elle est un lieu de rencontres et d’échanges et nourrit des réflexions sur la pratique et la démarche de l’audiovisuel participatif.

Retrouvez les Vidéos des Pays et des Quartiers sur
www.vdpq.org

Share This