Avr
Médiapop

Aujourd’hui, troisième jour des ateliers du projet sur la solidarité internationale, au programme: un focus sur les solutions face au changement climatique et la problématique des flux migratoires, et brainstorming sur le scénario de l’émission tv.

Une nouvelle rencontre en visio a été organisée avec les jeunes africains, cette fois pour qu’ils nous exposent plus en détail les solutions au changement climatique et flux migratoires qu’ils proposent, via leurs projets et associations.

Quelques exemples:

  • L’association “La marmite de demain” aux Comores s’est fixée pour mission de faire disparaître de la tête des jeunes l’idée de l’émigration vers l’Europe. Cet “Eldorado” extrêmement risqué, spécialement sur cette zone appelée cimetière des mers. En effet, c’est 8 jeunes sur 10 qui perdent la vie dans cette aventure. Les raisons qui les poussent à risquer leur vie sont multiples: un taux de chômage énorme d’environ 50%, la pression de la responsabilité de subvenir aux besoins de la famille et la culpabilité de ne pas y parvenir, et enfin les rêves que leur font miroiter la télé. Pour enrayer ce phénomène meurtrier “la marmite de demain” mène une campagne de sensibilisation pour mettre en lumière les secteurs où “il y a des choses à faire” tels que l’agriculture et mettre en valeur leur pays.


  • L’association pour le Développement Durable (ADD) au Mali a diverses actions de préservation des milieux naturels.
    • Ils dissuadent de la tentation de l’orpaillage (procédés catastrophiques pour la nature) et la traversée des mers en poussant les jeunes à s’installer en tant qu’agriculteurs bio en leur fournissant les semences. Un marché bio a été créé pour vendre le produit de leur travail.
    • Ils luttent contre la surexploitation du bois, à travers la création de zones de replantation, la mise en place de brigades villageoises pour surveiller les exploitants privés. Le dépôt d’un plaidoyer auprès du ministre a finalement été entendu et a mené à la suspension de l’autorisation d’exploitation du bois le temps qu’une législation adaptée et durable soit mise en place.


  • L’association Environnement, Recherche, Développement (ERD) au Cameroun a pour objectif l’exploitation raisonnables des ressources naturelles en préservant le vivant.
    • Sensibilisation à l’importance des arbres pour rendre le climat plus supportable localement en particulier lors des fortes chaleurs.
    • Formation à la fabrication de foyers améliorés qui consomment très peu de bois pour faire la cuisine, et priorisation de l’élagage pour la récolte du bois de chauffe.
    • Lutte contre les monocultures en favorisant les cultures mixtes et les modes de culture en différé pour conserver en permanence un couvert végétal.


Dans un second temps les jeunes ont réfléchi ensemble au scénario de l’émission et la réalisation des films projetés, afin de délivrer un message dynamique et percutant tourné vers l’espoir. L’émission étant destinée à être diffusée sur YouTube, la particularité est de s’adresser à un public plutôt jeune.

Merci encore à l’association Ardèche Afrique Solidaires qui a pris en charge l’organisation de cette rencontre.

Rendez-vous demain à 15h30 pour la suite. Au programme: focus sur les solutions et suite de l’écriture du scénario, il reste de la place, c’est gratuit, et ça continue toute la semaine !

Related Posts

Membre de la Fédération de l’Audiovisuel Participatif et membre de Médias Citoyens, nous travaillons pour le développement des médias associatifs, afin de participer à la construction d’une société de l’information de proximité, privilégiant à la fois les rencontres, le contact et les échanges, ainsi que des alliances basées sur le dialogue constructif, la liberté d’expression et la solidarité pour le bien de chacun et de tous.

contactez-nous

Restez informé !

La Gazette du reZo arrive bientôt ! Pour recevoir une newsletter pas comme les autres chaque mois dans ta boite email c’est par ici !