Sep
News du lundi

Ça commence ce week-end !

Festival Les Jours de la Dame 2023

Un festival qui met à l’honneur la création féminine sous différentes formes, spectacles, OSNI, expositions sur tout le territoire de la Communauté De Communes Ardèche des sources et volcans.

6 week-ends, 10 lieux. 5ème édition.

Du 29 septembre au 4 novembre 2023

29 septembre 20h30 au Nautilus – Lalevade


CABOSSE de et par Fanny Corbasson Cie Les Affamés ( Ardèche ) « Dans la vie, il y a des gens qui naissent tout parfaits. Et puis d’autres naissent un peu cassés. »

Cabosse est née avec une particularité. C’est dans le ventre de sa maman que ça s’est produit. Quand elle est arrivée, le travail de fabrication s’était un peu mal passé. Rien de bien grave. Mais les grands, ils ont tout de suite trouvé que ça n’allait pas et que s’ils ne faisaient rien, elle serait malheureuse toute sa vie. Et eux aussi. Alors elle s’écrit. À elle, quand elle sera adulte, sage. A n’ouvrir pas avant d’avoir 30 ans. Touchante, émouvante et drôle, Cabosse ou la particularité est inspirée d’une histoire vécue, personnelle et universelle, qui va droit au cœur

30 Septembre 20h30 – Espace culturel de Meyras

Fadhma & Louise – collectif Manifeste rien ( Marseille) Notre histoire commence en 1830 avec les naissances de Fadhma N’Soumer et de Louise Michel. Elles vont jouer un rôle fondamental dans l’histoire de leurs pays, de leur classe et de leur sexe.

L’ une prendra la tête de la résistance qui mène à l’insurrection algérienne, l’autre sera la figure de proue de la Commune de Paris. De part et d’autre de la Méditerranée, elles combattront le même ennemi : l’impérialisme français. . Si Fadhma et Louise ne se sont pas connues, elles se rencontrent dans l’au-delà du théâtre et nous tendent un miroir, 150 ans plus tard. Les artistes se démultiplient pour donner corps aux révoltes populaires d’hier , aux chants d’amour ou d’abandon, voix aux machines ouvrières et cris aux décors de guerre… Un théâtre entre spectacle et sciences où la poésie, le chant et l’humour permettent de partager les richesses et d’analyser les dérives de nos sociétés.

Vendredi 6 Octobre 6 octobre 20h03 – à l’espace culturel de Fabras

La Compagnie Les Grandes pointures – PETIT DUO POUR GRAND ECRAN par Sylviane Simonet, chanteuse et comédienne ( DURAS, BESSON, HELÈNE VINCENT, FRANÇON HOURDIN) et Vincent Trouble AGENCE DE VOYAGE IMAGINAIRE : musicien .

Un hommage passionné, sensible et drôle au 7ème art en forme de de cabaret , composé d’extraits romanesques, d’écrits sur le cinéma, de mélodies de répliques cultes et de chansons.
Il célèbre avec humour l’amour du cinéma en donnant à entendre les liens puissants qui existent entre le roman, le cinéma et la musique et à montrer que l’aventure de la salle obscure est irremplaçable .

7 Octobre 20h30 – espace culturel de Meyras

Théâtre “la tête en friche” – Cie Les Affamés ( Ardèche ) l’émouvante histoire d’une improbable rencontre . Une comédie grand public.

Adapté d’un roman à succès , cette comédie tendre nous plonge dans l’univers doux amer de Germain : un homme ballotté par une vie qui n’a été pas tendre avec lui. Un beau jour, sur un banc public, il rencontre Margueritte. Cette adorable vieille dame va lui ouvrir par le biais de la lecture, les portes de l’imaginaire et des mots qui « grandissent ». Entre ces deux êtres que tout sépare, va débuter une relation faite de complicité, de tendresse et d’humour ! Une comédie pleine d’humanisme qui fait du bien

8 Octobre à Mayres

Cie des Bulles et des grains ( Ardèche ): Princousses de et par Sophie Courtois , musique Jean Sébastien Bach interprété par Estelle harbulot. On est tous des princesses. Mettez votre diadème onirique. Et vous pensez à l’enlever avant de sortir. Elles ne sont que deux sur scène et voilà que des créatures s’invitent pendant le spectacle, semant un joli bazar schizophrénique.

Il était une fois une histoire de prinçouzes. Sacrées bestioles que celles-là. Avec Jean-Sébastien Bach comme fidèle compagnon, le mythe de la prinçouze est revisité, habité, malmené dans la peau de plusieurs créatures. La raconteuse a bien du mal à contenir tous ces personnages qui veulent à tout prix prendre leur place. Et pour dire quoi ? Pour mettre en lumière de manière onirique et débridée la vie des artistes, leur travail et leur créativité.
Être prinçouze, c’est juste oser être soi, dans la vie, sur un plateau.
Prinçouzes est un objet qui tangue entre poésie musicale et folie joyeuse
Mise en scène Marie Démon – à partir de 7 ans (et pour carrément plus!)

13 octobre 20h30 – salle des fêtes de Lalevade

“LabÔ Bicouses” Voici le nouveau projet de Agnès Clauzel et Camille Guillemet, deux chanteuses et multi-instrumentistes aux univers LabÔ Bicouses, c’est un projet à la croisée des musiques actuelles et traditionnelles, musiques à danser pour le bal folk, musiques à écouter en format concert ! Une proposition « électro » douce et tranquille, loin des infrabasses et des kickers des dancefloors, pour un concert-bal intimiste aux mélodies toutes en finesse…musicaux variés.

Dans leur labô, elles mélangent sonorités acoustiques d’instruments traditionnels (flûtes, cornemuses, tambour, tambourin et autres petites percussions…), sons et technologies actuels, (pédale de boucle, effets sonores, beatbox…) ainsi que mignonnettes, objets sonores et autres bidouilles. Elles harmonisent et réarrangent des mélodies et chants issus de collectages d’Ardèche, et ensuite c’est à Léo Craplet d’apporter sa touche. Technicien son et créateur sonore, Léo est l’homme de l’ombre du trio, assurant la sonorisation du plateau, les boucles, les effets … ‪*Bicouse : en occitan, mèche de cheveux rebelle…

14 octobre 20h30 – espace culturel de Prades

Cie Carton jaune ( Drôme) « à nos hommes » Ces drôles de dames chantantes dynamiques et pétillantes, autour de l’orgue de barbarie, embarquent le public dans un répertoire choisi parmi les grands noms de la chanson française, avec belle humeur, tendresse et complicité.

Le Trio, à recu en 2022 le Prix du Spectacle de l’Humour du festival de la musique mécanique des GETS (74). Sur un air d’amour vache, elles dévoilent Un océan de tendresse – Un fleuve de promesses,- Une cascade de prouesses- Un ruisseau d’allégresse – Une goutte de sagesse ! Carton Jaune, c’est coquin, drôle et coloré ! Question robes appelons ça : « le grand chic Drômois » et n’en parlons plus ! C’est un concert détonnant pas une revue de mode !

Dimanche 15 octobre à 17h – Notre Dame de Prévenchères à Montpezat sous Bauzon

TRIO FABRIA, du classique au contemporain un trio inventif et vivifiant dans un lieu et une acoustique d’exception. Une flûte, un violon et un violoncelle, quelle musique peuvent-ils faire ensemble ?

Pour ce concert, l’ensemble Fabria en trio vous propose d’explorer différentes facettes de cet ensemble atypique, passant du XVIIIème siècle avec les trios londoniens de Haydn, à la musique d’aujourd’hui, avec la création d’un trio de Matthieu Lemennicier écrit spécialement pour l’Ensemble Fabria, et entre ces deux pôles, des pièces pour instrument seul et des duos dans diverses configurations…
Avec : Géraldine Chemin, Estelle Harbulot et Lise Péchenart.

20 octobre à 20h30 – Nautilus à Lalevade d’Ardèche

Astrüd Gåstryk Projet de live radiophonique, radieuphorique et libératoire.

D’où viennent les barrières que l’on s’invente parfois pour s’empêcher de réaliser nos rêves ? Quelle est cette étrange capacité que nous développons parfois, à inventer des maux et des mots pour justifier de nos renoncements ? Et si on pouvait s’affranchir des mots, alors on s’exprimerait comment ? CREATION EN COURS – Suivie d’une perf improvisée avec D1D1ER au synthé modulaire + guest

DIMANCHE 22 octobre ; 3 départs : 16,17 et 18heures – au Naulius à Lalevade d’Ardèche

OSNI numéro 2 piloté par Martine Parcours imaginé par Martine Diersé – textes Christian Bontzolakis; C’est ça la vie. C’est une expérience, les images d’un rêve Des souvenirs qui remontent à la surface ; ils n’ont pas de liens entre eux sauf qu’il s’agit de scènes de vies de femmes, une voix intérieure avec un retour au réel par intermittence.

Le texte n’est pas dit, pas de « ton » mais il se déroule en fond sonore comme une litanie avec des blancs, des bruits, des chuchotements, des portes qui claquent, les bruits de robots de cuisine, le son de l’accordéon, du piano. Si les personne n’y comprend rien, ce n’est pas grave, les rêves sont incompréhensibles à première vue et décontenancent, ET… le rêve peut vite tourner au cauchemar.

vendredi 27 octobre au Moulinage de Chirols 20h30

Osni numéro 3 piloté par Juliet Z – Lettre à mon désir et autres correspondances – Cabaret repas-spectacle érotico-poétique – 25 euros Repas et spectacle inclus – réservation indispensable 06 80 72 03 57.

« Je vais te parler de sexe et d’amour, et comme toujours aussi de ma folie. Je te parlerai peu de genre et pourtant ça, ma bite. Je te lirai mes écrits poétiques, je te chanterai de doux cris érotiques sur des rythmes puissants mais je te laisserai un peu d’espace pour que tu te nourrisses dans de longs silences post-hystériques avec de belles nuances gastronomiques, ou bien rien de tout ça, je viendrai en clown et on rigolera car au fond, ce n’est qu’une bonne grosse blague que toi et moi. » Juliette Z et invitées, voix et manipulations en tous genres…

Sylvain Gaufillier, art culinaire – Adrien Chambon, batterie et percussions – Jean-Philippe Dion, voix et guitare David Redf, jeu d’acteur – Guy Zollkau Roussille, effets sonores.

Samedi 28 Octobre 20h30 – au Nautilus à Lalevade d’Ardèche

“60 rue Cage” par la compagnie du Kiosque Bleu. Vous disposez du crédit « journée -ellipses incluses » pour vivre une expérience au cœur d’un monde alternatif. Pointez du doigt un globe terrestre semblable au nôtre, zoomez, zoomerz encore et atterrissez 60 rue Cage.

Vous voici à la croisée des chemins entre un salon empli de livres et la terrasse d’un barabulle. Des premières aux dernières lueurs du jour, observez ses habitants singuliers et attachants dont les vies s’entremêlent…Des fragments de vie et des âmes de passage vous aideront à élucider quelques mystères de ce monde. Cette immersion en terre inconnue vous propose une réflexion sur les notions de choix, de changement et de liberté. Un constat sur la dynamique que l’on donne à nos vies : ce que l’on pense écrit d’avance et les pages à inventer… Écriture et mise en scène : Pauline Musco Jeu : Anthony Herr, Lou Rea, Stan Herr, Loélïa Lombardi et Lilo Lehmann.

Samedi 4 Novembre- Salle des fêtes de Saint Pierre de Colombier

CREATION « N’oublie pas que je ne t’oublie pas », de et par Sophie Courtois. Un seule en scène qui parle de soi pour de vrai, est l’histoire d’une fille unique ( pas si unique que ça finalement) qui décide de s’occuper de ses parents, tous deux atteints de maladies neurodégénératives.

Sacré pari fait de montagnes russes émotionnelles et de relations familiales surréalistes . Eh bien, c’est parti, de la cave au grenier, parfois sans jamais s’arrêter, on en prend plein les oreilles et une tite larme à l’œil pour compenser le fou rire qui vient . Sophie Courtois a fait le pari d’écrire sur ce chemin de l’amour parental (filial ?) complexifié quand la maladie s’en mêle et que la fille devient, de ce fait, le parent de ses parents. Un spectacle cri du cœur mis en scène par Eva Cauche.

Informations, programmes complet et contact ici

Crédit images : ©ledaatomica

Related Posts

Membre de la Fédération de l’Audiovisuel Participatif, mais aussi de Médias Citoyens, nous travaillons pour le développement des médias associatifs, afin de participer à la construction d’une société de l’information de proximité. Nous privilégions à la fois les rencontres, le contact et les échanges, ainsi que des alliances basées sur le dialogue constructif, la liberté d’expression et la solidarité, pour le bien de chacun.e et de tous.te.s.

contactez-nous

Restez informé !

La Gazette du reZo arrive bientôt ! Pour recevoir une newsletter pas comme les autres chaque mois dans ta boite email c’est par ici !